«

»

Nov 10 2011

La qualité du e-learning

Pensez vous que la création de programme e-learning se résoud à créer des sites web remplis de cours de formation ou pire encore, une opération de transposition de contenus présentiels à l’écran? Et bien, il n’en est rien. Tel que mentionne Sid Ahmed Benraouane dans son ouvrage “Guide pratique du e-learning”: le e-learning vise la façon dont on apprend. Concevoir, produire, diffuser et gérer la e-formation ne s’improvise pas.

Si les modules d’apprentissage sont construits de manière appropriée, tel un capitaine de navire, l’apprenant maitrise son apprentissage, il n’a pas le sentiment d’être “gavé” ou submergé par un trop plein de savoir et navigue à sa guise pour revenir en arrière, réécouter et revisionner les séquences. Ainsi, il est au centre du processus d’apprentissage et gagne en autonomie.

En quoi cette expérience diffère de l’enseignement traditionnel? L’étude menée par Means, Toyama, Murphy, Baki et Jones (2009) constate que la performance des étudiants en ligne est meilleure et renforce la motivation et l’implication de l’apprenant, lui permettant d’entrer en mode interactif. Notons que parmi les principaux freins au e-learning on retrouve en premier rang la qualité insuffisante des contenus et le manque d’interactivité. La notion de qualité est donc centrale en e-learning.

L’apprenant doit s’approprier le contenu de la formation…voila peut être ou réside le secret de sa motivation. C’est à se demander si la qualité du e-learning consisterait tout simplement à percer le mystère de la motivation à apprendre!

Qu’en pensez vous?

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.